Exposition Histoire et histoires
mai 2, 2020
Design Miami/Basel
mai 2, 2020
METAMORPHOSES
26 juin – 5 octobre 2019
William Coggin, Léa Mestres, Errin Kancal, Naaz, Saraï Delfendahl et Célia Bertrand
Les formes sont organiques, aléatoires, et donnent presque une impression de mouvement, d’organisme vivant.
La vie prend possession des formes, et semble vouloir s’extraire de chacune des œuvres pour gagner l’espace.

Toutes paraissent en mutation :
La céramique devient coralienne pour William Coggin,
Le crépis ou la résine se font « coulant » pour Léa Mestres,
Le bois rythme les assises d’Errin Kancal
Le marbre s’imbrique et se transforme en élément astral pour Naaz,
Pour tous, le travail de la matière, du jeu de la lumière créent un prisme mouvant, expansif.

Les 4 artistes cherchent à changer notre perception des objets fonctionnels : les tables, vases, lampes, deviennent sculptures. C’est un véritable processus de métamorphose de notre environnement que nous proposent ces créateurs.

Chacune des œuvres garde ainsi une part de mystère, comme si elles étaient issues d’un monde à part, en évolution permanente.