BACK TO THE ORIGINS
mai 3, 2020
Lumière d’Hiver
mai 3, 2020
Design Miami
3 – 8 decembre 2019
Célia Bertrand, Léa Mestres, Nadège Mouyssinat, Elisa Zaninoni, Saraï Delfendahl, Errin Kancal, Naz Yoluglu, Jean Grisoni, William Coggin
Les formes sont organiques, aléatoires, et donnent presque une impression de mouvement, d'un organisme marin vivant.

La vie prend possession des formes, et semble vouloir s'extraire de chacune des œuvres pour gagner de l'espace.

Toutes apparaissent en mutation : la céramique devient corallienne pour William Coggin, la résine devient "coulante" pour Léa Mestres, le marbre s'entrelace et se transforme en élément abyssal pour Naaz, la céramique donne vie à une série de figures mythologiques aquatiques pour Saraï Delfendahl.

Les artistes cherchent à modifier notre perception des objets fonctionnels : les lumières, les sièges, les consoles deviennent des sculptures.

C'est un véritable processus de métamorphose de notre environnement que nous proposent ces créateurs.

Chacune des œuvres conserve ainsi une certaine part de mystère, comme si elle venait d'un monde à part, en constante évolution.