Blooming Moon, exposition personnelle de Célia Bertrand
mars 13, 2021

ABEL CARCAMO - MAARTEN VROLIJK exposition

Du 15 mars au 5 juin 2021
 


Né en 1990 à Santiago du Chili, designer de meubles et d’objets, Abel Càrcamo trouve son identification à travers les processus artisanaux. L’inspiration et le mélange des temporalités qu’il a su conjuguer avec différents métiers de l’artisanat local chilien, a permis de générer un lien direct entre une esthétique traditionnelle et une esthétique minimaliste.

Depuis qu'il a quitté son Chili natal où il a suivi sa formation, Abel Cárcamo a passé une année et demie à rechercher, inventer, expérimenter, en composant avec le manque d'assurance et l'anxiété qu'a provoqué ce changement complet de repères. Faisant table rase de ses acquis et de ses méthodes de travail du fait de son installation en France, il a amorcé une réflexion sur la création d'un nouvel univers. Pour la première fois, sa création artistique est étroitement liée à son expérience personnelle de vie, libérée de ses préjugés et repères sur ce que sont l'espace et le temps, le beau et le laid, le riche et le pauvre, le succès et l'échec. Aujourd’hui installé à Paris, il expérimente et complète ses objets avec des dessins et des sculptures en plâtre, pour générer un lien plus étroit entre l’idée, le concept et la matière. MUTARE

Au départ, les dessins répondent à l’anxiété par la création. Les limites se transforment sur papier et aujourd’hui, cet ensemble de possibilités est un univers, un tout. A partir des observations quotidiennes, des gestes ou des situations qui interagissent dans la ville, des structures se génèrent en matière solide. Mutare commence par une série de sculptures fonctionnelles en plâtre (chaises, tables, tabourets et lampes), qui proviennent de l'imaginaire quotidien d’Abel Cárcamo. Ce choix a pour objectif de mettre en valeur les matériaux utilisés pour la construction : le plâtre utilisé depuis des décennies. L'effet naturel de la pièce a été laissé visible, sans aucun traitement, pour montrer le processus artisanal, les jeux d'ombre et les formes organiques, mais aussi pour évoquer les pensées qu’induit ce matériau : distant en raison de son aspect froid, mais en même temps proche par sa pureté. Abel joue avec les concepts pour présenter des pièces qui peuvent être considérées aussi bien comme sculptures que comme objets d'usage, l’Art devient fonctionnel et quotidien. Les dernières réalisations sont éditées par la Galerie SCENE OUVERTE en bronze ou en marbre, apportant au-delà de la pureté du plâtre, une nouvelle dimension aux formes organiques d’Abel.



Dès son enfance, Maarten est émerveillé par la nature et ce qu’on appelle les choses ordinaires, devant lesquelles on passe tous les jours, mais qui deviennent pour lui des objets de fascination. Il se souvient notamment du cerisier chez ses parents qui fleurissait, puis se transformait en pluie de pétales avant de donner ses fruits. Ce spectacle influencera notamment son travail de la série Sakura. Ce qui l’intéresse n’est pas tant d’imiter la nature que de questionner une nouvelle forme d’image, où sa fascination devient tangible et s’incarne dans une autre réalité, apportant une nouvelle création à l’existant.

Maarten Vrolijk, né à Oss en 1966 et vivant à Amsterdam, considère qu'il est important de créer sur la nature simple, sans équivoque, d'un objet. Son langage artistique, que ce soit dans son travail de verre soufflé ou de peinture, est inhabituel parce qu'il joue avec les formes, les couleurs et les matériaux d'une manière non artificielle. Il évoque l'inattendu. Nombre de ses oeuvres ont été acquises ou exposées dans des musées internationaux dont le Stedelijk Museum Amsterdam, le Museum of Modern Art, New York et le Groninger Museum.